Les chatouilles – Dernière parisienne de Déborah Moreau !

Mardi 24 mai, vous pourrez assister à la dernière représentation parisienne de Déborah Moreau dans « Les chatouilles ou la danse de la colère » au Théâtre Antoine à 20h.

Prenez vos places, elle est exceptionnelle !

Quelle fierté de voir mon histoire portée si haut et si brillamment par cette artiste de génie.

Je me souviendrai toujours, Angoulême, 2005, je donne un stage de danse et Déborah m’explose à la figure par son talent, sa puissance, sa volonté, et là, j’ai su que nos chemins se recroiseraient… Quelle belle histoire, plus de quinze ans plus tard !

La billetterie est ouverte, si ce soir là vous n’êtes pas disponible, prenez vos places à la scène libre (elle y joue du jeudi au samedi jusqu’au 21 mai), mais le Théâtre Antoine, c’est l’écrin, la beauté !

Merci Eric Métayer, Jean-Marc Dumontet, Stéphanie Bataille, Jean-Yves de St Fuscien, Vincent Lustaud.

Andréa Bescond

A l’affiche d’une série qui bouscule les codes !

Andréa Bescond à l’affiche de la série « Des gens bien ordinaires » réalisée par Ovidie !

Les 2 premiers épisodes seront présentés lors de CanneSéries 2022, et toute la série bientôt sur Canal + !

Synopsis :
Romain, 18 ans, est étudiant en sociologie. Avec sa meilleure amie, Isaure, ils forment un duo d’enfants de la France pavillonnaire des années 90 qui rêvent de refaire le monde. Mais tous les deux n’ont pas la même façon d’exprimer leur radicalité. Si Isaure se sent dangereusement attirée par la clandestinité des groupes politiques qu’elle fréquente à la fac, Romain au contraire décide de s’exposer à la lumière des plateaux de tournage porno sur lesquels il imagine que souffle un vent de liberté. En rébellion contre son milieu d’origine, emprisonné dans une relation amoureuse toxique avec une femme qui a une emprise totale sur sa vie, il pense pouvoir trouver dans l’aventure pornographique une voie d’émancipation.  
Mais très rapidement, il connait ses premières désillusions. Il découvre un milieu finalement très ordinaire où les rôles assignés à chacun sont convenus, où chaque genre reste bien sagement à sa place et où personne ne semble jamais relever le caractère déplacé voire humiliant de certaines situations. Mais il est déjà trop tard. Romain, qui se retrouve en l’espace de seulement quelques films confronté à une notoriété soudaine, ne peut plus revenir en arrière. Jugé par ses profs, abandonné par ses camarades militants, rejeté par ses parents, il est désemparé par ce nouveau statut qu’il va pourtant essayer de retourner à son avantage lors d’une action coup de poing en plein festival de Cannes. 

Cette série inspirée de situations réelles est construite sur un principe d’inversion des pouvoirs. L’action se déroule dans un monde dystopique où les genres sont permutés dans le but de provoquer chez le spectateur un malaise et surtout un questionnement : Comment jugerions-nous ces mêmes situations si, dans cette industrie, les rapports de pouvoirs homme-femme étaient inversés ? La réalité du sexisme nous semblerait soudainement bien moins anodine.

Une série de 8 épisodes de 9 à 17 minutes.

FICHE TECHNIQUE

Crédits : © Magneto – Lionel Jan Kerguistel

Scénario
Ovidie

Réalisation
Ovidie

Image
Lionel Jan Kerguistel

Montage
Luc Golfin

Musique
Geoffroy Delacroix

Interprétation
Jérémy Gillet, Sophie-Marie Larrouy, Raïka Hazanavicius, Romane Bohringer, Andréa Bescond, Anne Benoit, Agathe Bonitzer, Pablo Cobo

Production
Marc Berdugo – MAGNETO

Distribution
STUDIOCANAL

Diffusion
CANAL+

Andréa Bescond, Présidente du jury Émergence, au festival Pluriel.les

Du 15 au 20 mars 2022, Andréa Bescond était présidente du Jury Émergence !

Depuis sa création en 2018, le Festival Pluriel.les ne cesse d’évoluer et de grandir. Autrefois intitulé ’’Plurielles’’, il mettait en lumière les femmes et leur diversité dans le cinéma international contemporain. En prenant la décision cette année d’élargir les horizons du festival vers l’inclusion de toutes les minorités encore peu représentées au cinéma, le festival Pluriel.les adopte l’écriture inclusive en son titre et ouvre le débat sur le sexisme, les LGBT phobies, le racisme, le validisme, l’âgisme etc. Il devient le premier festival en France à le faire.

Voici le Palmarès 2022 :

Compétition officielle internationale
Prix du meilleur film : Money Boys de C.B. Yi
Prix de la meilleure actrice : Wendy Chinchilla (Clara Sola)
Prix du meilleur acteur : Kai Ko (Money boys)
Prix du meilleur scénario original : Un hiver en été de Laetitia Masson
Prix de la meilleure actrice dans un second rôle ou du meilleur acteur : Irina Kiryazeva (107)
Prix du meilleur espoir : Gracija Filpovic (Murina)
Prix du jury : Clara Sola de Nathalie Alvares Messen
Prix du cinéma solidaire : 107 Mothers de Peter Kerekes
Prix Majestic : Le Monde d’hier de Diastème

Compétition « Emergence »
Prix du meilleur documentaire : Marcher sur l’eau (Aïssa Maiga)
Prix du meilleur court métrage : Un corps brûlant (Laurianne Lagarde)
Prix émergence pluriel.les (meilleur premier film français) : Olga de Elie Grappe
Mention spéciale de la Résilience : Tajamul Fakiri Choisy dans Les Mots de Taj de Dominique Choisy

Prix du jury des partenaires
Prix décerné au film Les Vertueuses de Stéphanie Halfon.
Mention spéciale pour Un Corps brûlant de Laurianne Lagarde

« L’enfant de personne » sur France 2 le 15 novembre !

« L’enfant de personne »
Ce soir, 21h05 sur France2
Un film de Akim Isker adapté du témoignage de Lyes Louffok , un homme merveilleux qui a su se construire malgré tant d’abandons. Bravo et merci Lyes, merci de l’espoir que tu donnes aux enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance. Merci d’agir pour elles et eux, de pointer les manquements, les défaillances encore beaucoup trop nombreux.ses. Ce film est interprété par de formidables acteurs.ices… Il est bouleversant, nécessaire et si emprunt de combativité ! Merci Arnaud Figaret d’avoir produit ce film, merci Akim et Lyes pour votre confiance en m’offrant le rôle de Jeanne, coordinatrice de l’Aide Sociale à l’Enfance. Merci pour la subtilité de ce personnage qui a été absolument passionnant à interpréter. La présence d’un membre du Gouvernement aurait été nécessaire au débat qui suivra la diffusion du film, afin de répondre, d’annoncer, de promettre ou encore, d’agir en faveur de ces enfants, mais le ministre délégué avait, semble-t-il autre chose à faire ce soir…
Rendez-vous dans les rues le samedi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant !! Unissons-nous pour elles et eux !

« Et si on se parlait ? » Le podcast !

En écoute à partir du 22 octobre !

Avec Paradisopodcasts, nous avons adapté les petits ouvrages préventifs « Et si on se parlait? » que nous avons créés avec Mathieu Tucker et Harper Collins.
Vous trouverez @etsionseparlait_podcast sur toutes les plateformes d’écoute.

Chaque vendredi, trois nouveaux épisodes seront dévoilés par tranche d’âge :
3-6 ans
7-10 ans
11 ans et +
Il y en a 14 en tout, vous pourrez échanger avec vos enfants sur les thèmes de l’intégrité, l’intimité, l’éducation bienveillante, les Droits des enfants, la puberté mais aussi et surtout les protéger en évoquant des thèmes sensibles comme le harcèlement, la pédocriminalité, l’inceste, la pornographie, le racisme, l’homophobie, la cybercriminalité.
Les épisodes sont adaptés aux âges de vos enfants, ils sont ludiques et seront le moyen idéal pour aborder ces thèmes avec les plus jeunes pour mieux les protéger!
C’est GRATUIT !


A retrouver sur toutes les plateformes d’écoute de podcasts : @deezerfr @spotifyfrance @applepodcasts etc etc…
Lien :https://lnk.to/etsionseparlait

Merci le festival de la fiction de La Rochelle !

Merci festival de la fiction de La Rochelle.
Merci au jury pour ces prix si précieux, si touchants pour « À la folie » !
Marie Gillain notre merveilleuse actrice. Créer avec toi est un bonheur, quelle joie que ce prix d’interprétation.
Guillaume Labbe et Eleonore Bauer, c’était magnifique de mettre votre scénario en image.
Merci Julie Coudry pour ta confiance.
Tellement hâte que vous découvriez @mariegillainofficiel et @alexismichalik dans « A la folie », l’histoire d’Anna, sous l’emprise d’un pervers narcissique, Damien.

Et quelle fierté aussi d’avoir interprété Jeanne dans « L’enfant de personne », merci Akim Isker de m’avoir offert ce rôle, tu sais à quel point cette cause me touche et à quel point j’aime et admire Lyes Louffok.

C’était un moment simple, généreux, avec des films sublimes en compétition, bravo et merci à toutes et tous !
Soyez au rendez-vous quand tous ces beaux films passeront sur votre petit écran !
Vive l’art ! Vive la culture !
Et vive le militantisme !!!!

Andréa Bescond

Ne manquez pas Déborah Moreau !

Merci à Déborah d’être si investie et performante, à JMD Productions de continuer de défendre ce spectacle.
Merci encore et toujours à vous qui m’envoyez régulièrement une immense gratitude.
C’est très touchant, ça fait du bien. MERCI !
Andréa Bescond

Du mercredi au samedi à La Scène Libre jusqu’au 3à octobre et en tournée jusqu’en mai 2022 !

« Les chatouilles ou la danse de la colère »
Un spectacle de Andréa Bescond
Mis en scène de Eric Métayer
Interprèté par Déborah Moreau
Lumières de Juanito de Saint Fuscien – Son de Vincent Lustaud

Un été si humain et si intense !

34 jours de tournage et 412 plans plus tard, clap de fin pour « Quand tu seras grand ».
Merci à toutes celles et ceux grâce à qui ce film existe.
Quelle joie de nous enfermer en salle de montage !!!
Merci aux films du kiosque. Merci mon Eric Métayer.

Andréa Bescond

« A la folie » sur M6 à l’automne-hiver 2021 !

Avec Eric Métayer, nous écrivons et montons nos projets, on n’avait jamais vraiment pensé à réaliser à partir d’un scénario que nous n’aurions pas écrit.
Puis, Julie Coudry nous a appelés un jour pour nous proposer de réaliser « À la folie » une fiction produite par M6 pour la télévision.
Quand tu viens du cinéma, tu te dis : « Aïe, la télé, c’est moins de jours de tournage donc c’est évidemment plus compliqué de faire une belle mise en scène. » Et quand tu viens du théâtre, tu te dis : « les contraintes, ça amène des idées ! » Nous venons de ces deux univers !
Et puis on découvre le sujet, on se dit que politiquement, ça n’avance pas assez vite, alors les films, ça permet de comprendre beaucoup de choses… notamment les mécanismes des violences faites aux femmes. On fonce !!!
Ce scénario de Eléonore Bauer et Guillaume Labbe nous amène dans l’histoire d’Anna, qui tombe amoureuse de la mauvaise personne.
On y décrit l’emprise, l’isolement, la dépendance, et nous sommes fiers que ce film, réalisé avec le cœur, arrive dans vos salons cet automne-hiver.
Nous venons de le terminer, avec notre fabuleuse équipe, nous avons rendu la version définitive, c’est toujours un moment très émouvant.
Merci à Gloden Networks et M6 pour la confiance.
Merci à Florian Kuhn, notre super Premier. Et toute l’équipe Emmanuel Soyer, Aïn Varet, Jean-Paul Bernard, Éric Barboza, Alice Maurel et tous les autres.
Merci à nos merveilleu.x.ses actrices et acteurs : Marie Gillain, Alexis Michalik, Ahmed Sylla, Nicole Ferroni, Nicolas Martines, Christophe Laubion, Hubert Delattre et je ne cite pas tout le monde…

Mention spéciale du cœur à Marie Gillain, on le savait, Marie est une très grande actrice ! Mais là… c’est la claque !

Pauline Rostoker ❤️

« A LA FOLIE »

Bientôt… 

Andréa Bescond